SIGNE MAISON DE SANTE.png

Maison de santé pluridisciplinaire Multi site de l’Adour

Rue Pascal Duprat 40800 Aire sur l’Adour

SISA au capital variable de 430 € RCS Mont de Marsan 845 109 149

Notre projet de santé en bref

43 professionnels de santé se sont engagés dans un projet de santé ayant pour finalités :

  • une prise en charge globale du patient

  • une démarche centrée sur le patient

  • des soins coordonnés

  • des services accessibles

  • l'amélioration de la qualité et de la sécurité du patient et ses proches

1 | Les missions de santé publique

L'objectif sera de sensibiliser la population à la nécessité de se faire vacciner.

Des actions opérationnelles seront mises en place ; Par exemple : favoriser la création de carnets de vaccination électroniques (CVE) en orientant les patients vers le site mesvaccins.net

Il s'agira de mener des actions de dépistage du diabète dans les lieux de consultation ou dans les pharmacies. 

Des actions "grand public" pourront être menées sous 2 formes : 

- en relais des actions régionales & nationales existantes afin de décliner au niveau locale (ex : journée mondiale du diabète)

- en organisant des actions spécifiques et ciblées (dans les écoles ou les mairies par exemple).

Des actions de prévention seront menées en identifiant en amont les personnes à risque. 

Le suivi des diabétiques est assuré par un cadre organisé et pluridisciplinaire [réunions de coordination, Plan personnalisé de soins (PPS)]

Des actions de dépistage seront menées essentiellement dans les pharmacies notamment pour les publics qui ne sont pas intégrées dans le « circuit médical » et qui n’ont donc pas consulté un médecin depuis longtemps. Les patients à risque seront orientés vers un médecin.

Les patients seront suivis selon les recommandations de bonnes pratiques édictées par la SFC (Société Française de Cardiologie). Pour ce suivi, il est notamment prévu la mise en place d’un protocole de coopération inter-professionnel sur la prise en charge des traitements anti-vitamine K (AVK), qui sera créé à partir des protocoles existants validés par la Haute Autorité de Santé (HAS).

Tous les professionnels de la MSP seront sensibilisés au repérage des petits patients en situation d’obésité. Ainsi, Leurs parents seront sensibilisés à la nécessité de consulter.

Des actions de sensibilisation et de communication seront réalisés (dans les écoles, clubs de sport, journée mondiale de l'obésité...)

 

Les patients et leur famille repérés seront orientés vers les acteurs pertinents qui interviennent sur notre territoire (Réseau REPPOP, le centre médical infantile Monpribat à Montfort-en-Chalosse, cure d’été dans le centre thermal d’Eugénie- les -Bains)

Des ateliers d’éducation thérapeutique, de nutrition et d’activité physique adaptée pourront notamment être mis en place.

Le Dr Fabre, en tant que membre du réseau REPPOP, participe à l’élaboration du plan personnalisé de soins (PPS) 

Cette action sera menée en partenariat avec le centre hospitalier LAYNE de Mont de Marsan qui a une expertise en matière de diagnostic.

Un protocole "plaies" avec un arbre décisionnel en fonction des types de plaies sera élaboré afin de pouvoir prescrire le traitement le plus adapté à chaque cas en fonction du retour qui sera fait par l’hôpital.

Cette action devra avoir pour effet de réduire les ordonnances inadaptées en sortie d’hospitalisation et donc de réduire les dépenses.

2 | Le travail en équipe et la coordination pluriprofessionnelle

Le travail d’équipe et de coordination est une dimension fondamentale de notre projet qui cherche à faire travailler ensemble des professionnels qui continueront à exercer au sein de leurs cabinets. Ce travail pluriprofessionnel s’organisera autour de deux axes, complémentaires :

  • l’élaboration, le partage et l’actualisation de protocoles de coopération et de prise en charge

  • l’organisation et l’animation de réunions de coordination autour de cas de patients complexes

3 | La coordination avec les acteurs extérieurs

Ces coopérations peuvent principalement être envisagées dans le cadre des missions de santé publiques autour desquelles notre projet est organisé.

 Il s’agira ainsi d’établir des conventions avec :

  • L’HAD du Marsan (plaies et cicatrisation) ;

  • Le centre hospitalier LAYNE à Mont de Marsan (plaies et cicatrisation, dépistage du diabète)

  • Le réseau REPPOP (obésité infantile) ;

  • La cure thermale d’Eugénie-les-Bains (diabète, obésité infantile) ;

  • Le centre médical infantile Monpribat à Montfort-en-Chalosse ;

  • Le comité des usagers du territoire (démarche qualité, suivi du déploiement de la MSP, système d’information) ;

  • Le centre Jean Sarrailh dans la prise en charge des troubles psychologiques chez l’adolescent et le jeune adulte (pôle d’accueil adolescent) ;

  • L’EHPAD.

  • La clinique de l’Adour

4 | La recherche

Un conventionnement avec le CHU et l’UFR des sciences médicales est envisagé.

 

Les actions peuvent porter sur le dépistage précoce de maladies rares, des troubles du spectre autistique, et plus largement dans tout domaine ou la MSP pourrait s’intégrer en lien avec les acteurs de soins tertiaires.

 

Il est envisagé à terme l’évolution de la MSP en MSPU (Maison de Santé Pluridisciplinaire Universitaire)

5 | L'Accueil des étudiant(e)s

La maison de santé s’engage à accueillir et à former des professionnels de santé internes.

 

Des studios sont prévus dans le bâtiment socle afin de recevoir ces stagiaires.

Un soin particulier sera apporté à la qualité de l’hébergement et de l’accueil des internes.