SIGNE MAISON DE SANTE.png

Maison de santé pluridisciplinaire Multi site de l’Adour

Rue Pascal Duprat 40800 Aire sur l’Adour

SISA au capital variable de 430 € RCS Mont de Marsan 845 109 149

  • Facebook

Bienvenue sur notre page dédiée à la vaccination !

La vaccination, c'est quoi ?

La vaccination est un moyen de protéger un individu contre le développement de certaines maladies infectieuses dues à des microbes (bactéries ou virus), avant que cette personne ne soit atteinte par ces maladies.

 

Lors d'une vaccination, on injecte dans l'organisme un microbe tué ou atténué, ou une toxine rendue inactive (anatoxine). Le microbe, rendu inoffensif, n'entraîne donc pas la maladie. En revanche, le corps le reconnaît comme s'il était actif et fabrique des anticorps pour l'éliminer.

Le système immunitaire garde la mémoire de ces anticorps. Ainsi, si le microbe actif se présente par la suite, le corps saura fabriquer plus rapidement les anticorps nécessaires, adaptés spécifiquement à la lutte contre ce microbe, et empêcher la survenue de la maladie.

L'ANTIGENE = Principe actif

destiné à induire une réponse immunitaire (bactéries ou vaccins vivants atténués, agent bactérien ou viral entier inactivé, fractions antigéniques ou sous-unités vaccinantes)

L'Adjuvant

Nécessaire pour potentialiser la réaction immunitaire induite par le vaccin. 

Ils permettent de diminuer le nombre de rappels

Le STABILISANT

Maintient la qualité physique des vaccins en limitant les variations de température et en conservant leur homogénéité

Le calendrier vaccinal

 

Chez les nourrissons nés à partir du 1er janvier 2018, les vaccinations contre la diphtérie, la poliomyélite, le tétanos, l’Haemophilus b, l’hépatite B, la coqueluche, la rougeole, les oreillons, la rubéole, le pneumocoque et le méningocoque sont obligatoires.

BCG (Tuberculose)

La vaccination contre la tuberculose est recommandée à partir de 1 mois et jusqu’à l’âge de 15 ans chez certains enfants exposés à un risque élevé de tuberculose.

Diphtérie-Tétanos-Poliomyélite

Les rappels de l’adulte sont recommandés à âges fixes soit 25, 45, 65 ans et ensuite tous les dix ans.

Coqueluche

Le rappel coqueluche se fait à 25 ans. Les futurs parents sont particulièrement concernés, car la vaccination protège les nourrissons de moins de 6 mois dont la vaccination n’est pas complète.

Hépatite B

Si la vaccination n’a pas été effectuée au cours de la première année de vie, elle peut être réalisée jusqu’à 15 ans inclus. A partir de 16 ans, elle est recommandée uniquement chez les personnes exposées au risque d’hépatite B.

Pneumocoque

Au-delà de 24 mois, cette vaccination est recommandée dans des situations particulières.

Méningocoque C

A partir de l’âge de 12 mois et jusqu’à l’âge de 24 ans inclus, une dose unique est recommandée pour ceux qui ne sont pas déjà vaccinés.

Rougeole-Oreillons-Rubéole

Pour les personnes nées à partir de 1980, être à jour signifie avoir eu deux doses de vaccin.

Papillomavirus humain (HPV)

La vaccination est recommandée chez les jeunes filles âgées de 11 à 14 ans avec un rattrapage jusqu’à 19 ans inclus. La vaccination est proposée aux hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH) jusqu’à l’âge de 26 ans.

Grippe

La vaccination est recommandée, chaque année, notamment pour les personnes à risque de complications : les personnes âgées de 65 ans et plus, celles atteintes de certaines maladies chroniques, dont les enfants à partir de 6 mois, les femmes en- ceintes et les personnes obèses.

Zona

La vaccination est recommandée chez les per- sonnes âgées de 65 à 74 ans inclus.

Si vous avez oublié une dose de vaccin ou un rappel, pas de panique ! Il existe un calendrier de rattrapages vaccinal.

Le principe est simple : compléter la/les dose(s) manquante(s) ou de reprendre le schéma vaccinal là où il s'est arrêté, en respectant les intervalles entre les doses

Plus d'informations sur : https://www.mesvaccins.net/textes/2019_calendrier_rattrapage.pdf

Mes vaccins, qui s'en occupe ?

 

Qui peut me prescrire un vaccin ? 

  • Un médecin

  • Une sage-femme pour :

    • Une femme dans le cadre du suivi gynécologique et de contraception​

    • une femme ayant un projet de grossesse, une femme enceinte ou une femme venant d'accoucher

    • le nouveau-né et l'entourage du nouveau-né (toute personne vivant avec lui sous le même toit) jusqu'à ses 2 mois

Où se faire vacciner ?

Vous pouvez vous faire vacciner ou faire vacciner votre enfant :

  • chez un médecin libéral dans un cabinet de ville ;

  • dans un centre de vaccinations (renseignez-vous auprès de votre mairie) ;

  • dans une PMI, pour les enfants jusqu’à 6 ans ;

  • chez un infirmier libéral, avec l’ordonnance du médecin ;

  • chez une sage-femme pour les femmes dans le cadre du suivi gynécologique et de contraception, la future maman, la femme venant d’accoucher, le nourrisson et son entourage (pour certains vaccins) ;

  • dans une pharmacie pour grippe ; 

  • dans un centre de vaccinations internationales habilité pour les vaccinations obligatoires ou recommandées pour les voyages à l’étranger ;

  • au service de médecine du travail (pour certains vaccins) ;

  • dans un service universitaire de médecine préventive et de promotion de la santé (SUMPPS) (pour certains vaccins) ;

  • dans un Centre gratuit d’information de dépistage et de diagnostic (CeGIDD), un centre de planification familiale, un centre d’examens de santé, pour certains vaccins ;

  • dans certaines circonstances, les vaccins peuvent être administrés dans le cadre du service de santé scolaire.

Qui peut vacciner ?

  •  un médecin (médecin généraliste ou spécialiste, médecin du travail) exerçant en ville ou dans des établissements de soins publics ou privés ; 

  •  un(e) infirmier(e), uniquement avec une prescription d’un médecin ou d’une sage-femme. Toutefois, un(e) infirmier(e) peut vacciner contre la grippe, sans prescription médicale, toutes les personnes majeures pour laquelle la vaccination antigrippale est recommandée ; 

  •  une sage-femme chez :

    • toute femme dans le cadre du suivi gynécologique et de contraception, une femme ayant un projet de grossesse, une femme enceinte ou une femme venant d’accoucher pour la plupart des vaccins recommandés ;

    • les nouveau-nés pour certains vaccins et l’entourage du nourrisson, c’est-à-dire toute personne vivant avec lui sous le même toit, jusqu’aux 2 mois de l’enfant.

  •  un pharmacien volontaire exerçant en officine (uniquement contre la grippe saisonnière pour les personnes adultes ciblées par les recommandations).

Quels vaccins dois-je faire ?

 

La vaccination vous permet d'éviter certaines maladies graves qui sévissent à l'étranger et de protéger les populations locale et française de risques épidémiques. Avant votre départ, nous vous recommandons de vous informer sur les vaccins utiles pour votre voyage. Les risques réels encourus varient selon votre état de santé, la situation sanitaire du pays visité, les conditions et la durée de votre séjour.

Quels vaccins pour un voyageur ?

 
 

Remerciements

L'équipe de la MSP de l'Adour remercie les équipes du site internet "mesvaccins.net" qui nous a permis d'intégrer le questionnaire sur les recommandations vaccinales et sur le partage de différentes informations actualisées sur la vaccination.